Affronter le monde avec son corps d’adulte, ça n’est vraiment pas drôle. Voici les 20 signes qui prouvent que l’enfance, c’est fini !

La légende de Peter Pan n’étant qu’un mythe, chacun de nous doit un jour se préparer à devenir un(e) adulte. Ça n’amuse personne, on aimerait tous rester enfants pour toute notre vie ! Parce que l’enfance, c’est juste génial : pas de responsabilités, pas d’obligations, du temps à foison, ça n’a que des avantages pour ainsi dire ! Mais bon, on fait avec, plus par la force des choses que par envie. Il y a toujours un moment dans notre vie où l’on se rend compte que, ça y est, on est passé de l’autre côté de la barrière !

Et si vous hésitez encore en ce qui vous concerne, voici une vingtaine de signes qui vous prouveront que vous êtes désormais un(e) adulte, et qu’il n’y aura plus aucun moyen de revenir en arrière ! Il va donc falloir vous faire à cette idée, parce que ça risque de durer pour un petit moment. Rien de bien méchant, quelques petites dizaines d’années, tout au plus !

1. Vous avez un boulot

Bon d’accord, on peut aussi faire des petits boulots en tant que saisonnier lorsqu’on est adolescent(e), mais là on vous parle d’un vrai boulot fixe, avec tout ce que ça implique comme responsabilités et comme salaire. Le salaire, c’est d’ailleurs la seule chose bénéfique que vous pourrez retirer de cette expérience !

2. Vous avez des factures à payer

Mais ce salaire justement, il y a de bonnes chances pour qu’il parte, en grande majorité, dans les factures que chaque adulte doit payer ! Le gaz, l’électricité, l’eau et même le loyer, ça en fait des choses à payer ! Vous n’avez jamais vu votre argent partir à un rythme aussi rapide !

3. Vous avez un téléphone fixe à la maison

Même si vous ne vous en servez quasiment jamais parce que vous avez trop l’habitude d’utiliser votre téléphone portable, vous avez quand même un numéro de téléphone fixe qui correspond à votre domicile. C’est peut-être la première chose « matérielle » qui prouve que vous êtes entré(e) dans le monde adulte !

4. Vos parents ne sont plus derrière vous quand vous avez un souci

Ça, c’est le genre de chose qui manque ! Quand vous étiez gamin(e) ou même ado, vous pouviez vous permettre de faire de petites bêtises de temps en temps puisque papa et maman étaient toujours là pour vous sortir du pétrin. Malheureusement, le fardeau d’un(e) adulte, c’est justement de devoir se débrouiller tout(e) seul(e). Dites-vous aussi que vos parents ont bien mérité un peu de répit, après vous avoir protégé pendant de nombreuses années !

5. Vous avez l’air bête quand vous tenez vos peluches dans vos bras

Les peluches plaisent beaucoup aux jeunes filles, qui aiment avoir quelque chose de confortable auprès d’elles la nuit. Malheureusement mesdemoiselles, le passage à l’âge adulte verra disparaître tous vos amis de laine. Ou alors, vous pouvez toujours les planquer sous votre lit, pour leur faire un petit câlin quand vous êtes seules à la maison !

6. Vous avez une relation de couple sérieuse

Finies les amourettes, les petits flirts entre lycéens, les histoires sans queue ni tête qui se terminaient aussi vite qu’elles avaient commencé. Aujourd’hui, vous avez une relation stable que vous souhaitez construire sur le long terme avec votre âme sœur. Et puis avec le temps, on apprend à se méfier des histoires sans lendemain qui peuvent faire beaucoup plus de mal que de bien !

7. Vous avez des enfants

Bon, là, ça semble assez clair : si vous êtes devenus parents, c’est que forcément, vous ne pouvez plus vous comporter comme des gamins. Avoir des enfants, c’est quasiment dire adieu à toutes les folies de la jeunesse, pour pouvoir se consacrer à quelque chose de plus grand !

8. Vous cuisinez quasiment tous les jours

Quand vous étiez dans votre chambre étudiante ou votre petite colocation, la cuisine se résumait à sortir prendre un kebab ou un McDo. Pas question de faire la cuisine : non seulement ça prend du temps, mais en plus ça fait de la vaisselle à laver après ! Malheureusement, en devenant un(e) adulte, on doit commencer à faire attention à ce que l’on mange, sous peine de se transformer en gros tas !

9. Pas question de sécher quand vous êtes crevé(e)

C’était si facile que vous étiez à l’université. Un cours qui vous saoulait, une petite grippe qui vous démotivait à l’idée de rester des heures sur une chaises à vous ennuyer ? Il suffisait de ne pas y aller, tout simplement ! Le problème en tant qu’adulte, c’est que si vous essayez de faire la même chose sur votre lieu de travail, vous risquez d’avoir de sacrés problèmes avec votre patron !

10. Vous ne pouvez plus dépenser votre argent n’importe comment

Dès que vous aviez quelques euros en poche (ou même des francs, pour ceux qui sont nés dans les années 90), vous vous précipitiez dans le magasin le plus proche pour vous acheter le premier truc qui vous passait par la tête. De toute façon, vous n’aviez rien d’autre à penser que ça ! Avec les factures qui s’accumulent tous les mois, les petites folies de ce genre, ça peut attendre…

11. Vous payez la place de cinéma « plein tarif »

C’était pourtant drôlement bien le tarif étudiant ! Avec le tarif plein pot, votre place de cinéma a un léger goût de rance. Cela dit, il faut reconnaître que vous n’avez plus vraiment le temps d’aller au cinéma autant qu’avant, donc au final, dans l’année, vous ne payez pas beaucoup plus qu’auparavant. Mais c’est moins marrant aussi !

12. Vous assistez aux réunions de parents d’élèves

Ces mêmes réunions que vous détestiez quand vous étiez enfants, vous devez encore vous les farcir des années plus tard, mais en tant que parent cette fois. Et en plus, cette fois, il faut écouter avec attention ce que disent les professeurs, parce que vous ne voulez pas que votre enfant devienne un cancre notoire. Des soirées dont on se passerait bien !

13. Vous ne pouvez plus vous coucher à des heures folles

Avant, c’était trop le pied de se coucher à 5h du matin pour passer la soirée avec les copains ! De toute façon, dans le pire des cas, vous séchiez les cours le lendemain, et tout se passait bien. Et puis, quand on est ado, on n’est jamais fatigué ! Alors qu’une fois adulte, une nuit de sommeil incomplète vous donne l’impression de flotter toute la journée dans une nébuleuse bien épaisse !

14. Votre domicile est toujours impeccablement entretenu

Alors que faire le ménage vous a toujours ennuyé lorsque vous étiez étudiant(e), ça ne vous dérange plus de faire quelques efforts pour garder un domicile en bon état. C’est aussi l’une des responsabilités qu’on s’impose avec le temps. Après, elle n’a rien d’obligatoire, et vous pouvez très bien continuer à vivre dans une porcherie. Mais ça fait moyen quand la famille débarque à la maison…

15. Vous n’avez plus assez de temps à consacrer à vos passions

Quand on n’a pas de boulot à assurer tous les jours, c’est facile de continuer les cours de musique ou de peinture, et d’aller faire une session en VTT dans un petit chemin de terre dès qu’il fait beau. Mais désormais, le soleil, vous le voyez bien davantage derrière la baie vitrée d’un bureau. Il n’y a pas à dire, ça n’a pas le même éclat.

16. Vous avez toujours un truc à réparer à la maison

Avant, c’était papa qui s’occupait toujours de réparer les trucs qui n’allaient pas à la maison. Mais maintenant, il vous a repassé le flambeau malgré lui. Et c’est à ce moment-là que vous regrettez de ne pas avoir regardé Mac Gyver avec plus d’attention lorsque vous étiez jeune !

17. Vous achetez de l’alcool cher, et en petite quantité

Le bon vin, voire un bon whisky, font partie de vos petits plaisirs ponctuels. Vous buvez même ça dans des verres spéciaux, pour l’occasion. Il est bien loin le temps où vous achetiez des packs de bières de chantier avec les copains pour aller vous cuiter dans le terrain vague le plus proche, autour d’un feu improvisé. C’est une autre ambiance !

18. Vous êtes dans un état lamentable après une cuite

Et justement, la raison principale de ce changement, c’est que les cuites n’ont pas le même effet sur vous qu’auparavant ! Maintenant, quand vous vous réveillez après une soirée un peu trop arrosée, vous avez le sentiment que vos cheveux poussent à l’intérieur de votre crâne, et qu’on vous a roulé dessus avec un 33 tonnes pendant la nuit. Bienvenu(e) dans le monde adulte !

19. Il vous arrive de refuser des soirées entre amis

Et oui, parce que demain il y a le boulot, ou les enfants à lever, ou n’importe quelle autre activité inhérente au statut de salarié. Les soirées entre amis, ça ne se passe plus 4 fois par semaine, mais plutôt une fois tous les deux mois. L’avantage, c’est que ça coûte moins cher aussi. Tant mieux, puisque comme dit précédemment, il y a une tonne de factures à payer !

20. Vous regrettez vos années en tant qu’étudiant(e)

Et oui, le signe le plus évident que vous êtes désormais un(e) adulte, c’est bien sûr le fait que vous regrettez vos belles années à ne rien faire, à juste profiter du bon temps sans rien avoir à faire d’impératif. Ce sont les années les plus folles, sans aucun doute, mais qui ne sont là que dans un seul but : forger la personne que vous êtes aujourd’hui !